Historique de Michel-Alain Lemire

– Date de naissance : 26 juin 1944

– Lieu de naissance : Drummondville, Québec, Canada.

– À 12 ans il était servant de messe dans la paroisse du Christ-Roi, Drummondville, à 15 ans il étudia avec les Jésuites, puis avec les Capucins à Cap-Rouge, Québec.

Au niveau des cours de bible selon le concept hébreu, si quelqu’un vous demande qui est Michel-Alain Lemire, son histoire et c.v., alors voici son histoire:

– Date de naissance : 26 juin 1944

– Lieu de naissance : Drummondville, Québec, Canada.

– À 12 ans il était servant de messe dans la paroisse du Christ-Roi, Drummondville, à 15 ans il étudia avec les Jésuites, puis avec les Capucins à Cap-Rouge, Québec.

Ensuite avec l’Institut Séculier Pie X à Charlesbourg, Québec.

– Il passa la plupart des années de sa vie à l’étude des Écritures bibliques en français et en anglais, selon le concept grec et latin. Depuis 28 ans, il dirigea ses études et ses enseignements de la bible selon le concept hébraïque mais toujours dans le cadre chrétien selon les enseignements du Rédempteur.

– Très tôt dans sa prime enfance, il cherchait la Vérité sur les grands Mystères existentiels de la vie. Il trouvait que l’histoire chrétienne contenait beaucoup de paradoxes et d’incohérences. Il étudia l’histoire des religions et surtout les religions chrétiennes, Catholique, Orthodoxe, Protestante, et les religions anarchiques et athées.

Il a étudié l’hébreu moderne et l’hébreu biblique de manière à se rendre capable de lire acceptablement la bible et la comprendre selon la structure philosophique grammaticale de cette langue.

Il enseigne la philosophie ancienne biblique et chrétienne depuis plus de vingt-huit ans. Il a écrit de nombreux ouvrages dont la plupart demeurent à l’internes à l’école philosophique.

Michel-Alain Lemire a fait une refonte des quatre évangiles en un seul volume (Matthieu, Marc, Luc et Jean) appelé « Parole de Yéshoua Bèn Élohim » selon le concept, non pas grec ni latin, mais selon le concept hébreu. Il a aussi écrit le livre: « La grande apostasie » claire et facile à comprendre. Il a aussi réécrit tous les livres (24 livres) de la Nouvelle Alliance (Nouveau Testament pour les Chrétiens).

L’histoire qu’il raconte et sa vision du Sauveur et de la Rédemption sont tout à fait fascinants surtout aujourd’hui dans un monde de communication ouverte à tous. Les gens qui ont étudié avec lui ont été bouleversés d’apprendre et comprendre la réalité des faits et des choses. Son histoire est vérifiable et conforme aux enseignements du Sauveur. Selon lui, il n’y a pas d’autres façons de vivre la Vie Céleste que de suivre les pas du Sauveur et de bénéficier des Bénédictions de la Rédemption.

Ce qu’il a fait, il l’a fait gratuitement, bénévolement, toute sa vie. Tout ce qu’il a écrit est tout à fait gratuit, ou, à un coût très faible, accessible à tous les budgets. Il sait qu’Élohim a remis les Colonnes de la terre aux humbles et aux pauvres. C’est pour cette raison qu’il a toujours voulu se considérer comme un homme simple et sortit de nulle part. Il est descendant d’une longue lignée d’hommes et de femmes, artisans de la terre pendant de nombreuses générations, gens de durs labeurs, de courage et d’intégrité.

 C’est Yévé qui appauvrit et qui enrichit, qui abaisse et aussi qui élève. Il retire de la poussière le faible du fumier, Il relève le pauvre pour les faire asseoir avec les Nobles et leur assigner un Siège d’honneur; car pour Yévé ils sont les piliers de la terre, sur eux Il a posé le monde. (Shémouel 2:7-8, Samuel)

Les Écritures sacrées des derniers jours ont aussi été transcrites, corrigées, commentées par Michel-Alain Lemire, car en ces derniers jours, les Écrits Célestes doivent être sur la terre, similaires à ce qu’ils sont dans les Ciels afin que l’humanité puisse connaître les États des Ciels, la Volonté de notre Père Céleste, Sa Nature, Ses Émotions et du Saint Mashia, Yéshoua Bèn Élohim et connaître toutes les Clefs du Salut des Humains.

Cette transcription (les Écritures sacrés des derniers jours) a été effectuée à partir de plusieurs versions françaises (Jérusalem, Louis Second, Chouraki, Sefarim français) et la version hébraïque du TaNaKh. Les noms hébreux dans le texte ont été transcrits exactement et fidèlement comme ils sont inscrits dans la version originale du TaNaKh hébreu ancien afin d’offrir un produit final précieux.

Il est un homme septuagénaire et d’une faible santé. Il sait très bien que bientôt il paraîtra devant son Élohim et qu’il sera jugé pour tout ce qu’il a fait de bien et de mal. Ainsi, il offre ce qu’il croît être le meilleur pour tous les humains de la terre, sans restriction de peuples, de langues, de couleurs de peau, de sexes, de pays, de cultures, d’âge ou de santé. Pour lui tous sont égaux devant leur Élohim.

Il est papa de cinq enfants, quatre filles et un garçon, et grand-papa de seize petits enfants qu’il aime plus que tout. Il est fier des générations qui lui succéderont et feront honneurs à sa mémoire en vivant les plus hauts principes du plan de Salut.

Ce qu’il a retenue de plus vrai et de plus touchant, c’est que notre Père Céleste possède un Amour immense pour tous Ses enfants et qu’Il espère le Salut de tous Ses enfants. Et que Yéshoua Bèn Élohim, Son Fils a aussi ce même grand Amour pour nous, et tous les Écrits révélés, révèlent cet Amour incontournable pour nous.

Une réflexion sur « Historique de Michel-Alain Lemire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *