Parole de Yéshoua Bèn Élohim

Les Œuvres complètes

de Michel-Alain Lemire

(suite 4)

 Parole de Yéshoua Bèn Élohim

C’est une refonte des quatre évangiles en un seul volume, car ces évangiles, pour bien des événements qui y sont racontés, sont en grande partie une répétition en quatre récits. Alors, nous avons rassemblé en un seul volume les récits qui se répétaient et avons aussi réunis les événements qui différaient afin de ne rien perdre.

Ce document a été élaboré sur une période de plus de quinze années de travail à cause des incessantes recherches hébraïques et historiques que cela imposait et l’étude des comparaisons entre les nombreuses versions de la bible en français (Louis Second, Jérusalem, Chouraqui, Massorétique français), en anglais (King James), en hébreux (version massorétique hébraïque) et de l’étude du Zohar (commentaire de l’Ancien Testament par des exégètes hébreux) et du Yetzirah (le livre de la Formation du monde).  Le présent document n’est pas seulement un livre de lecture mais d’avantage un livre d’étude.

C’est un livre qui rapporte les Paroles du Saint Sauveur Lui-même.

– Il n’y a pas de livre qui fait référence aux “Noms” plus que la Bible hébraïque comme étant sacrés. Presque à chaque page on fait appel au Nom d’Élohim, ou celui du Fils Yéshoua Bèn Élohim, ou encore celui du Souffle-Saint (Esprit-Saint) Kodesch Roua. Les noms des Prophètes étaient aussi d’une grande importance. Leurs noms furent souvent changés par “Adonaï Élohim” אֱלוֹהִים אַדוֹני Lui-même vers la fin de leur vie afin de leur révéler l’état de leur Élection comme Abram en Abraham et Ya’aqob en Ysraël et qui illustraient un changement dans leur vie et que leurs nouveaux noms révélaient.

Version ultime: Depuis 2004 est apparue graduellement Le Livre de la Vie de l’Assemblée de Yéshoua Bèn Élohim, appelée “Écritures Sacrées des derniers jours”: cette version se conforme au concept hébreu telle la version originelle du TaNaKh. C’est la Parole à l’état pur au-delà des doctrines de religions quelqu’en soient. Nous avons besoin de clarté, de simplicité, alors il faut lire et étudier cette version. C’est l’authenticité de l’histoire et l’histoire est aujourd’hui vérifiable.

Dans les versions grecs et latines, l’histoire s’avère vraie et authentique dans les grandes lignes, mais les Noms sacrés hébreux, eux, intraduisibles de par la symbolique des lettres, des mots et des noms selon l’ancien hébreu, ont été modifiés afin de les rendre dans chaque langue (car depuis 1858, il y a maintenant la langue hébraïque moderne et profane différente de l’hébreu biblique). Les Noms sacrés hébreux, selon la “Tradition ancienne” קבלה, ne peuvent être traduits, c’est la base même de la structure de la langue hébraïque biblique sacrée selon les règles de la grammaire intrinsèque de la langue, des idiômes qu’elle représente et des nombres qui dans les calculs mathématiques disparaissent avec les traductions (gémétria et notaricon), car, en les changeant, ils perdent l’Identité des Êtres célestes comme terrestres, dans leurs fonctions et toutes leurs significations étymologiques (étude scientifique de l’origine des mots, des noms et des nombres) et leurs pouvoirs d’action sur nos âmes. Dans ce document, les Noms sacrés sont restitués intégralement et présentés en caractères français appelé aussi “l’hébreu occidentalisé” et jumelés aux Noms en caractères hébreux conforment aux Livres des Prophètes de la première Bible (“TaNaKh” תנייך) en hébreu ancien et sacré, afin de les prononcer le plus exactement possible avec la phonétique hébraïque pour que vous puissiez constater comment ils se lisaient et s’écrivaient aux temps des anciens et du temps du “Moshia” מוֹשִׁיעַ (du Sauveur). Vous aussi vous pouvez maintenant les prononcer presque de la même manière et les lire tout comme le “Moshia” מוֹשִׁיעַ les lisait et les prononçait en ce temps-là. Lorsque le “Moshia” מוֹשִׁיעַ parlait en Son Nom ou au Nom de Son Père Céleste, Il ne prononçait pas des noms traduits par des profanes grecs ou romains, mais des Noms d’origine céleste. Alors, possiblement pour la première fois, vous connaîtrez ces Noms (prénoms et noms de famille, des villes et des lieux de partout en Ysraël), d’où ils viennent et pourquoi on portait ces Noms.

En ces derniers jours, il m’est impératif de témoigner une dernière fois de la magnifique histoire du “Moshia” מוֹשִׁיעַ (du Sauveur) et de Ses Enseignements qui nous donnent la Vision et la Vie dans ce livre appelé la Parole” de “Yéshoua Bèn Élohim” יְהשׂוּעַ   בּוֶ אֱלוֹהִים. Ce témoignage est vrai, sans mensonge, authentique et certain. Ce texte que vous connaissez peut-être ou que vous connaîtrez par sa lecture et sa relecture, en l’étudiant, le méditant et y réfléchissant, vous apportera la Joie, le vrai bonheur dans la Lumière et vous accordera la Foi et la Paix du cœur par l’unité et la clarté de la Doctrine.

Ce tout nouveau comportement d’apprentissage que vous aurez assurément, cette toute nouvelle attitude qui par la lecture incessante, ouvriront les yeux de votre intelligence à la Révélation du Plan de Salut, à la Nature d’ordre terrestre et céleste du Saint “Moshia” מוֹשִׁיעַ, “Yéshoua Bèn Élohim” ייְהשׂוּעַ   בּוֶ אֱלוֹהִים *1, comprendre qui est le “Mashia” מָשִׁיחַ, Celui qui est décédé sur une Croix, comprendre l’Expiation, Son ultime souffrance à “Gat-Shemanîm” שמנים גת (Gethsémani), Sa crucifixion, l’atteinte auxCinq Plaies”, de Son décès, de Son séjour au monde des défunts pendant trois jours, de Sa Résurrection et de Son Immortalité.

(*1 Yéshoua pour son “prénom” et Bèn Élohim pour son “Nom de famille” de nature céleste, car dans la société de son temps, Son Nom était Yéshoua Bèn-Yossef à cause de Son père adoptif Yossef).

 

4 réflexions au sujet de « Parole de Yéshoua Bèn Élohim »

    1. Vous pouvez m’appeler au 1-877-302-3602
      ou écrire à 1045 rue Chabanel, Drummondville, Qc. J2B 2J4
      Merci de vous intéresser à notre travail.
      Michel-Alain Lemire

      j4

    1. Bonjour,
      Désolé pour le temps entre votre demande et notre réponse,
      Nous allons vous faire parvenir une copie numérique des paroles de Yéshoua Bèn Élohim. Vous constaterez l’impressionnant effet de ces deux livres, Paroles de Yéshoua Bèn Élohim et les Actes des Apôtres.
      Vous savez nous avons transcrits tous les livres de la bible en version concept hébreu. Je joints aussi un petit livre appelé « La grande apostasie » afin de comprendre l’absolue du concept hébreu.
      Bien à vous,
      Michel-Alain Lemire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *