Précis de Révélation

Les Œuvres complètes

de Michel-Alain Lemire (suite 2)

Précis de Révélation

Ensemble de vingt-six (26) Lectures données par Révélation particulièrement pour les derniers jours

Lecture 1: L’Office du Saint Graäl (25 pages)

De la nécessité incontournable, le premier jour de la semaine, d’assister à l’Office de la Célébration à la Vie, afin d’obtenir: la santé, l’Immortalité et la Vie Éternelle.

Une question M’a été posée, une question sur la Vie Éternelle de Mes enfants, sur l’enjeu, qui est le gain ou la perte de la Vie Éternelle de ceux et celles qui sont entrés dans l’Alliance. Quelqu’un M’interroge et Je réponds, pour lui et pour tous ceux et celles que cela préoccupent ou qui sont ou peuvent être concernés.

Conforme aux Écritures saintes: Évangile de Jean 6: 22-68

Lecture 2: La Maison de l’Adonaï (12 pages)

Soyez dans l’allégresse vous qui cherchez l’équité. Chantez des louanges, vous qui cherchez un lieu de repos. Tout le long des siècles, dans le respect de la liberté de Ses enfants, « Élohim » אלוהים a tout fait pour édifier une Maison qui soit acceptable à Son Nom. Tout le long des âges, notre « Mashia » משיה Céleste a voulu implanter Sa Demeure.

« Élohim » אלוהים, dans Son Infini Bonté a donné aux renards et aux lions une tanière pour se réfugier, un nid aux oiseaux du ciel pour s’abriter, une ruche aux abeilles. Mais aux humains, Ses enfants, Il ne leur a point offert de demeure, aucun lieu pour se couvrir, aucun endroit pour se réunir. Car, aucune demeure bâtit de main d’hommes, ne peut donner la Paix au cœur. Car aucune maison, fait selon l’art des hommes de construire, ne peut recevoir en son sein, ceux et celles qui sont les Enfants légitimes de notre Père Céleste. Il n’y a pas d’habitation digne des enfants « d’Élohim » אלוהים, héritiers de la Promesse, capable de les contenir dans leur Gloire propre, selon la Gloire « d’Élohim » אלוהים.

La Maison de l’Adonaï offre un havre de Paix à quiconque y fait sa demeure.

Lecture 3: Le Grand Code

Il n’a pas été donné à tous de comprendre les Mystères des Ciels et de la Terre, car tous ne sont pas accourus pour connaître la Volonté Céleste et le Plan de Salut. Voici, il y a beaucoup d’appelés, mais très peu d’Élu(e)s. Et pourquoi ne sont-ils pas Élu(e)s?

Parce que leur cœur se porte tellement vers les choses inutiles de ce monde et aspire tant à l’honneur des humains qu’ils se perdent dans la vanité futile des choses. Chacun cherche sa propre voie selon ses propres convoitises, et ils ne discernent plus la différence entre le Bien et le mal. Le cœur du monde est devenu totalement insensible. Ils ont endurci leurs oreilles et aveuglé leurs yeux.

Mais heureux sont les yeux de ceux et celles qui voient, car pour qui a vu la Lumière sait très bien que la terre et son monde ne sont que l’ombre du Ciel.

Lecture 4: L’Ordre de la Prêtrise selon l’Ordre du Fils d’Élohim (28 pages)

Qu’il soit connu de toutes les nations de la terre, de tous les peuples, de toutes langues, cultures et races, que nous Glorifions le même « Élohim » אלוהים  « qu’Abrahâm » אברהם, « qu’Yts’hac » יצהק et « qu’Ysraël » ישראל glorifiaient. Celui qui est « Élohim » אלוהים le « Père Éternel », avec le Fils « d’Élohim » אלוהים    Son Seul et Unique dans la chair, « Yéshoua Bèn Élohim » יהשוע בן אלוהים , le « Mashia » משיה qui est mort en Croix et le Saint-Esprit, « l’Hakodesch Roua » הקודש רןה . Ils sont trois entités distinctes faits de corps ayant la forme humaine et formant la Trinité Céleste.

Que « l’Élohim » אלוהים « d’Abrahâm » אברהם, « d’Yts’hac » יצהק et « d’Ysraël » ישראל a, dans les premiers jours, investi des hommes et des femmes des Sceaux de Son Autorité et de Ses Pouvoirs, afin d’agir en Son Nom et d’accomplir Sa Volonté.

Il a conféré sur la tête « d’Adam » אדם et de « Hava » חוה  la Haute-Prêtrise » et les a ordonnés à un Office Céleste et les a mis à part dans un Appel Sacré. Il leur a remis les Clefs de la Prêtrise se référant aux besoins de chaque homme et de chaque femme, dans leur Ontologie propre et chacun dans son état d’être. Le tout conforme aux Alliances, aux Lois, aux Ordonnances et aux Préceptes Sacrés et Célestes.

Lecture 5: Précepte de la santé (19 pages)

« Yeshoua » יהשוע interroge: Quelle sorte d’hommes, devez-vous être? Quelles femmes devez-vous être? « Yeshoua » יהשוע répond: Vous devez être tel que « Je suis«  Moi-même! Quelle sorte d’hommes et de femmes devez-vous être? Vous devez-être tel qu’ont été les Anciens, ceux et celles qui ont tout offert à leur « Élohim » אלוהים! Ceux et celles dont la « Vie » était plus semblable à la « Vie » de “l’Adonaï Yévé” האדוני יהֵוהֵ!

Penser l’impensable, imaginer l’inconcevable, marcher sans se fatiguer, courir sans être essouffler, centupler l’effort au travail, transporter des montagnes, guérir des malades, transpercer les cœurs, ressusciter les défunts, fermer la gueule des lions, faire s’écrouler des murailles, marcher sur les eaux, passer à travers le feu et bien d’autres choses encore. C’est ce que les Saints d’autrefois ont accompli et c’est ce que les Saints « d’Élohim » אלוהים d’aujourd’hui sont appelés à accomplir.

Lecture 6: La Sapience de l’Archéomaître (29 pages)

L’Archéométrie:

C’est une Force paranormale et au-dessus du naturel humain, forte et pleine de Pouvoirs, endormie par la chute. Elle est latente en chacun de nous. Elle peut être réveillée, par la Grâce de “l’Adonaï” אדוני, ou par l’Art de la l’Archéométrie des Élus Cohen.

L’Archéomaître connaît obligatoirement l’existence d’un seul Être Unique, “Adonaï” אדוני, Tout-Puissant, infiniment Sage, infiniment Bon, la Source et la conservation de tous les êtres humains, nés de Lui et de tout ce qui est vivant. Cet Être Unique, Ses enfants Lui donneront des noms multiples par ignorance, et que, nous L’appellerons ici de Son Nom Unique “Élohim” אלוהים, intraduisible et porteur d’un nombre infini de Sens et de Pouvoirs.

Lecture 7: La nature humaine (17 pages)

Quelqu’un s’interroge et scrute les Ciels. Il regarde au-delà de l’horizon et se demande: Quelle est la nature de l’être humain? Est-elle animale? Est-elle végétale? Est-elle minérale? Est-elle le fruit de l’évolution? De quelle Nature est l’être humain?

Et dans une vaine tentative, il se répond à lui-même avec toute la science des humains qui le conduit à sa propre confusion. Il se dit: L’homme agit comme une bête; il se nourrit des mêmes éléments qu’elle, se nourrit d’elle, doit se reposer comme elle, se reproduit comme elle, il fait à peu près tout comme la bête, donc il doit être une bête.

Et devant ces propos “Élohim” אלוהים lui répond: Pour qui ai-Je fait sortir la Lumière des Ténèbres? Pour qui ai-Je fait apparaître le jour de la nuit? Pour qui ai-je organisé le “Tohou et bohou” תּהוּ וַבּהוּ. Ne serait-ce pas pour toi, ô Humain?

Sachez que dans le coeur de l’Humain qui vit loin de Moi, il y a le germe des oeuvres de ténèbres, des combinaisons secrètes, qui se manifestent par des mensonges, des tromperies, en apparence du bien; des vols, du pillage qui commence par la manipulation et la domination injuste. Oui, le mensonge et l’esprit du mensonge dans le coeur de l’homme est le début du pacte avec le malin, le père du mensonge qui conduit les humains aux vols, aux meurtres et aux abominations les plus sordides, actes gratuits pour plaire au malin, une forme de culte d’adoration à Shatân. C’est la démence.

Heureux le sort des Justes qui auront été marqué du Sceau du Roi, chacun ayant été désigné d’un Nom, car c’est le Roi qui donne aux Justes sur la terre les Noms qui répondent le mieux à la vie de chacun de nous.

“Noah” נה a été désigné de son prénom par la volonté “d’Élohim” אלוהים, à cause de sa mission. Il a été préordonné (Zohar 1:60a) avant même la fondation de ce monde à entrer dans l’Arche et y être enfermé et à faire corps avec elle en y séjournant le temps qu’il a fallu. Voici le Mystère de l’humanité: Les enfants du Jardin de “l’Édèn” עדן  ne procèdent du Juste que lorsque ceux-ci s’enferment dans une Arche par une Alliance éternelle avec laquelle ils font corps. Ainsi, “l’Adonaï Élohim”אלוהים  האדוני, nomme l’enfant de son Nom Nouveau et de sa Nature Nouvelle.

Lecture 8: Gat-Shemanîm) (Gethsémani) (15 pages)

Quelle est la teneur de tes rêves et de tes espérances? Le jour, quelle est la teneur de tes pensées? Crois-tu que “l’Adonaï” האדוני ton “Élohim” אלוהים ne connaît pas ton cœur? Quand tu marches le jour à travers le monde et la vie, quelles sont les raisons qui t’effrayent? Où est ton assurance?

D’où vient la menace de ton ennemi? Et qu’est-ce qui te fait craindre à ce point que la confiance en ton “Élohim” אלוהים est si fortement ébranlée? L’ennemi est tellement présent partout et chacun dort sur le qui-vive.

Comment les enfants “d’Élohim” אלוהים en sont-ils venus à ce point maudit et exclu du Ciel?

Vous ai-je répudiés, dit “l’Adonaï”האדוני ? Vos cris et vos larmes parviennent-ils jusqu’à Moi? Non, vos cris et vos larmes ne parviennent pas jusqu’à Moi parce que vous ne faites pas appel à Moi. Votre coeur est sans piété, et vos actions sans sainteté et votre angoisse vous gagne de plus en plus chaque jour et s’interprète comme étant des traumatismes de votre première enfance.

Venez apprendre à la source d’Eau vive. Venez boire à la Fontaine de Vérité. Venez étancher votre soif et apaiser votre coeur car il n’y a pas de repos pour l’incroyant, il n’y a pas de paix pour le transgresseur. Son âme est continuellement ballottée par les remous et les soucis de la vie du monde.

Connaissez-vous “Élohim” אלוהים votre Père, connaissez-vous Sa Bonté? Avez-vous vraiment fait l’expérience de Sa Miséricorde? Sinon, vous n’êtes jamais allés à “Gat-Shemanîm”גת שמנים  pour y revenir. Êtes-vous déjà allés à “Gat-Shemanîm”גת שמנים  pour y revenir? Faites comme “Yeshoua” יהשוע qui là, est devenu le “Mashia” משיה par Son humiliation, les horreurs endurées et Son décès sur une Croix, le Sauveur de l’humanité. Allez à “Gat-Shemanîm” גת שמנים , vivez la vie du repenti et ceci jusqu’à la moelle de vos os, alors et seulement alors, lorsque vous y reviendrez, vous serez totalement transformés. Cette lecture vous apprend les Sentiers sinueux de la transformation de votre vie pour un bonheur certain.

Lecture 9: La Flamme de l’Adonaï (10 pages)

Que celui ou celle qui désire contempler “l’Union Céleste” contemple la flamme qui s’élève d’une chandelle allumée. Dans cette flamme, il y a deux lumières: l’une est blanche et l’autre bleue. La lumière blanche est en haut au-dessus et elle s’élève en ligne droite tandis que la lumière bleue sert de base, de marche pied à la blanche. Bien qu’unies ensemble dans une seule flamme, la lumière blanche est distincte de la lumière bleue qui est au-dessous de la première à laquelle elle forme un piédestal. Ceci démontre que la lumière qui est placée au-dessus est plus précieuse.

La lumière bleue qui porte le nom de “Piédestal”, est unie d’une part à la lumière blanche qui est le Ciel et d’autre part au corps (chandelle) d’où elle s’élève. La lumière bleue consume la chandelle qui est au-dessous d’elle.

La lumière bleue est parfois rouge, parce que plus froide et brûle à petit feu (quasi phosphorique). Mais la Lumière Blanche ne change jamais. Dans sa pureté et sa sagesse, la lumière bleue est la représentation de l’humain et dans sa pureté et son intelligence, la Blanche représente la femme qui s’élève vers le Ciel.

La Lumière Blanche porte l’information du corps consumé par la lumière bleue, qui est la société de l’humain et qui l’élève jusqu’au Ciel.

La lumière bleue consume le corps qui est au-dessous d’elle, parce que tout ce qui est au-dessous d’elle se consume nécessairement au fur et à mesure que la flamme continue à s’élever. La Lumière Blanche ne consume rien, elle élève jusqu’au Ciel ce qui a été consumé. C’est pourquoi Moshè (Moïse) a dit: “l’Adonaï” האדוני ton “Élohim” אלוהים est un Feu dévorant” Il est le Père et la lumière bleue.

La lumière bleue est aussi la brûlure de la purification, la souffrance de la repentance qui conduit à la lumière blanche qui ne consume pas. C’est l’être purifié de toutes ses erreurs. Aller à Gat Shemanîm et revenir

Lecture 10: La Schekhina שֶׁהכִיהנעַ  28    (pages)

-Tout ce qui est en bas sur la terre est comme tout ce qui est en haut dans le Ciel א. Tous les deux, le haut et le bas, sont liés par le cordon d’argent (Ecclésiaste 12:6). La terre est liée avec le Ciel et le Ciel répond aux besoins de la terre. Si ce lien était rompu, la terre cesserait de vivre. C’est le souffle de la terre.

– La femme sur la terre (Ysha) est liée avec la Femme Céleste qui est en haut, Éloha, par un cordon d’argent (Éloha: voir bible hébraïque ou bible française selon version Chouraki; Louanges 18 :32).

– Le cordon d’argent qui attache la femme d’en bas à la Femme d’en haut est la “Schekhina” שֶׁהכִיהנעַ .

La “Schekhina” est le propre intrinsèque de toutes femmes qu’elles soient en haut dans le Ciel ou qu’elles soient en bas sur la terre peu importe sa qualité de femme. Lorsqu’elle a la Prêtrise de la femme, elle pose comme un “Dôme” au-dessus de son conjoint, de ses enfants, de toute sa famille et de tout le patrimoine familial, afin de leur procurer mystiquement et spirituellement tout ce dont ils ont besoin en cette Vie selon le Plan d’Élohim. La femme est nourricière de toutes les bénédictions du Ciel sur la terre pour toujours.

Lecture 11: L’État de Grace (12 pages)

Il y a, dans l’approche “d’Élohim”אלוהים  , beaucoup de Miséricorde. Certes, il y a beaucoup d’Amour, mais l’Amour “d’Élohim” אלוהים ne peut se manifester que par la Miséricorde, puisque qu’autrement, la Justice réclamerait le transgresseur.

Car les exigences de la Justice éveillent l’âme immortelle à la conscience vive de ses actes, et liée aux Archétypes, elle fait naître dans l’âme, un sentiment de culpabilité, qui engendre la crainte et l’angoisse, et la culpabilité enlève toute capacité de comprendre “Élohim” אלוהים dans Sa Nature Céleste et Ses attributs.

Lecture 12: La prospérité (16 pages)

La rosée du Ciel (“Shamaïm” שמים) repose à la droite de “l’Adonaï Élohim”אלוהים  האדוני, et la rosée de la nuit inonde la terre des bénédictions de la rosée Céleste. “L’Adonaï Élohim” אלוהים  האדוני dans Sa Joie, répand de Sa main droite, à la source de l’Huile céleste, comme une rosée. Il y a deux sources, l’une de vin et l’autre d’huile. Chacune de ces sources se dirige dans des directions différentes. Le vin est à la gauche du Trône de “l’Adonaï”  האדוני et représente les bénédictions du Ciel et l’huile est à la droite du Trône “d’Élohim” אלוהים et représente les bénédictions de la Terre.

Lecture 13: La Voix patriarcale (9 pages)

Une voix vous appelle, vous qui cherchez “l’Adonaï” האדוני , à vous Mes intimes, sources de toutes Mes émotions, un prophète, un voyant et un révélateur a été appelé afin de servir de guide, comme un berger qui fait paître, comme un pasteur de Mes brebis, comme un pasteur de Mes agneaux.

Aux enfants « d’Ysraël » ישראל seulement, aux enfants d’Ysraël ישראל qui vivent dans la pureté, dans la dignité, et dans zèle et le respect de leurs Alliances, pour eux, J’ai appelé un homme à Me servir de messager, afin de porter Ma Parole sur la Vie et les actions de Mes enfants et de déposer sur leur tête Ma bénédiction qui leur servira de guide et d’inspiration tout au long de leur vie et même après cette vie.

Lecture 14: La Rigueur (9 pages)

Combien de Saints cela prend-il pour équivaloir à un Juste? Cela prend un grand nombre de Saints pour équivaloir à un seul Juste, ce qui veut dire qu’un seul Juste à plus de valeur aux yeux “d’Élohim” אלויהם qu’une multitude de Saints dont le nombre peut être très grand. Parce que le saint est bon et le bon, bien que bon, côtoie le mal, même infime.

Combien de Justes cela prend-il pour équivaloir à un seul Patriarche ou une seule Matriarche? Cela prend trente Justes pour équivaloir un seul Patriarche aux yeux “d’Élohim” אלוהים.

Qu’est-ce qu’un Juste aux yeux “d’Élohim” אלוהים? C’est quelqu’un qui a placé les cinq Pouvoirs des cinq Plaies du Crucifié à l’effet de la repentance par la Rédemption, entre elle et les Puissances de la Rigueur obtenues par l’instigatrice des démons (Lilith). Le Juste, homme ou femme, est à l’abri total des atteintes des assauts de la Rigueur. Là où il y a trente Justes, une multitude de personnes peuvent être épargnées à cause d’eux.

Combien de Justes cela prend-il pour équivaloir un seul Patriarche ou une seule femme dans sa Schekhina? Cela prend trente Justes pour équivaloir à un seul Patriarche aux yeux “d’Élohim” אלוהים. Là où il y a un seul Patriarche, une multitude d’individus peuvent être épargnés. Pourquoi un seul Patriarche vaut-il trente Juste? Parce que s’ajoute aux Pouvoirs des cinq plaies sur lui les Pouvoirs de la “Schekhina” שהכיהנע de la femme.

Lecture 15: Le Salut des défunts (16 pages)

La relation que j’ai développée avec mon Père Céleste a commencé depuis mon jeune âge et j’ai eu maintes occasions d’apprendre des choses précieuses sur la vie et la nature de l’homme et de la femme, distinctement et conjointement. Mais avec cette lecture, cela m’a vraiment bouleversé. Non pas seulement à cause d’éléments nouveaux nécessaires à l’avancement de la Connaissance, mais aussi à propos de nos racines sur le plan ancestral.

Lecture 16: Revêts-toi de ta Force (8 pages)

Qui de vous peut défier la Parole de “l’Adonaï” האדוני ? Qui de vous, dans la Foi et l’humilité de son cœur mettra en pratique les enseignements venant du Ciel? Y aura-t-il une seule âme qui vivra les Préceptes de “l’Adonaï” האדוני? Car la souillure dans l’âme obscurcit la vision de Mes enfants et ils se sont dévêtus de leurs Facultés.

Revêts-toi de ta Force, de ta Puissance et de tes Pouvoirs, ô enfant de Sion.

Lecture 17: La Célébration à la Vie (35 pages)

Nul ne peut concevoir l’idée même de la grandeur, de la splendeur et de l’émotion contenues dans l’Office très sacré de la Célébration à la Vie. Depuis son institution dans les derniers jours (1989), et même depuis des Éternités, jamais elle n’a cessé d’inspirer et d’élever l’âme humaine vers des sommets toujours plus hauts, vers des cimes jamais atteintes auparavant. Cet Office est une célébration à la Vie, prier et chanter la joie, l’allégresse, l’exaltation de la véritable Vie, non pas la vie mortelle et souffrante que nous vivons sur la terre, mais la Vie Immortelle et Éternelle dont jouissent les Êtres Célestes avec le Souffle Sacré dans leurs narines. C’est la première de toutes les Ordonnances de la Sainte Prêtrise et la dernière des Ordonnances du selon l’Ordre du Fils “d’Élohim” אלוהים. Cette Célébration rend d’abord hommage à “Élohim” אלוהים et à Son “Mashia” משיה, le seul Vrai et Grand Rédempteur et permet de faire descendre les Propriétés Immortelles en cette vie mortelle sur la terre avec les états d’âme qui les accompagnent. Autre la prière, l’Office est le seul lien véritable entre nous et les Élus du Ciel. C’est l’encrage des encrages.

Lecture 18: Une Voix d’avertissement (7 pages)

Pour le profit des Saints, aux hommes et aux femmes dignes d’être appelés Saints ou qui sont désireux d’être appelés Saints; en ces derniers jours, “Élohîm” אלוהים, notre Père Céleste nous parle. Le même “Élohîm” אלוהים que “l’Élohîm” אלוהים “d’Abrahâm”אברהם , “d’Yts’hac”יצהק  et de “Ya’acobיעקב .

Lui qui a parlé aux anciens prophètes, parlent aujourd’hui de la même manière et cela pour les mêmes raisons.

Lecture 19: L’Esprit appelle le Feu (9 pages)

Oracle de “l’Adonaï Élohim”אלוהים  האדוני à Ses enfants de la Tribu de “Réoubèn”ראובן : “Ysraël” ישראל ô “Ysraël” ישראל, ton “Élohim” אלוהים te parle. Ton “Élohim” אלוהים t’exhorte à sortir de ton état faible et vil et d’aller plus loin. Quand “Abrahâm” אברהם  fut appelé à offrir son fils unique, il partit tôt le matin, et marcha sans s’arrêter et lorsqu’il arriva à la montage, de loin, il vit le “Lieu”, un autre “Lieu”.

2.2 Allez plus loin, plus loin, au-delà de ce que la vision peut voir, de ce que l’oreille peut entendre, de ce que l’imagination peut concevoir, il faut aller plus loin.

Il a dit sans murmurer, sans critiquer: je le ferai. J’irai et je ferai ce que Tu me demandes, ô Mon “Élohim” אלוהים car Tu prépares la Voie et Tu ouvres les Portes à ceux et celles qui disent: Je le ferai.

Lecture 20: Juges en Ysraël (11 pages)

“Ysraël” ישראל est un lieu Saint où se rassemblent les Saints, les Justes et les Patriarches. Ils s’assemblent dans un esprit d’unité, de réconfort et d’entraide, de prière et de Glorification à son “Élohim” אלוהים. Ils forment une chaîne fraternelle sans faille du premier au dernier et du dernier au premier. Le souci de chacun est le souci de tous, dans un même élan d’unité, pleurer avec ceux et celles qui pleurent, souffrir avec ceux et celles qui souffrent, se réjouir avec ceux et celles qui sont heureux mut par un bonheur qui ne lasse jamais. Parce que le Plan de Salut rend heureux les individus qui le vivent et le Plan de Salut élimine toutes racines du mal.

Est-il possible de mettre en terre une semence et qu’il n’en sorte rien ? Non, car même si la semence ne germe pas elle pourrira et de la pourriture il en sortira quelque chose, car rien ne se forme et rien ne se perd mais tout se transforme et suit son court.

Est-il possible de poser un acte quelconque, et que, comme à l’instar de la semence n’aura aucune répercussion? Non, car, comme la semence, un acte produit des fruits et comme chaque fruit porte sa saveur qui nourrit l’esprit, un met qui nourrit le corps et une semence qui garantit le futur des mondes, chaque acte porte en lui son essence, sa substance et sa fleur. Peut-on juger l’arbre selon la semence mis en terre? Non, car la semence ne peut choisir la qualité du sol qui la contiendra, ni la quantité ni la qualité de l’eau et des fertilisants de la terre qui l’aideront à grandir. Qui est en mesure d’assurer la survie de la semence? C’est le semeur. Alors qui peut garantir la portée d’un acte? C’est l’auteur de l’acte, ou l’acteur.

Lecture 21: Ça m’est arrivé (9 pages)

Ce témoignage s’adresse à tous ceux et celles qui ont déjà une connaissance du “Mashia” מָשִׁיחַ crucifié et qui désirent en savoir plus sur Sa Mission, sur la Rédemption, l’Expiation, l’Immortalité et la Vie Éternelle.

Lecture 22: Sara! Ô Sarah (46 pages)

Femme! Ô Femme. Qui es-tu? Sur “Tout” le Mystère de la femme, sur tout ce qui peut être dit d’elle en rapport avec ses Archétypes et son ontologie, “Sarah” שָׂרָה en aura été l’icône parfaite (Proverbe 31 :10-31).

“L’Adonaï” האֲדֹנָי l’appela de son nom: Sara! Ô “Sarah”שָׂרָה . Sachez qu’il y a entre les deux Sarah un accent particulier, afin d’indiquer que le premier nom Sara est différent du deuxième; que le second “Sarah” שָׂרָה ne ressemble en rien au premier, que le dernier était parfait et le premier ne l’était pas.

Pendant cent ans, “Sarah” שָׂרָה a passé dans les labeurs de la Sainteté, par la Justification d’abord et par la Sanctification ensuite; pendant vingt ans, après avoir donné naissance à “Yts’hac”יִצְחָק , elle a passé dans les labeurs de la Justice; et après, pendant sept ans, la “Schekhina” שֶׁהכִיהנעַ était continuellement avec elle dans sa plénitude. Depuis “Hava” הַוָֹה, “Sarah” שָׂרָה fut la première femme à atteindre la “Schekhina” שֶׁהכִיהנעַ dans sa plénitude.

Lecture 23: Le Royaume d’Élohim (5 pages)

Qu’il soit connu de tous que le Royaume de “l’Adonaï Élohim”אלוהים  האדוני, est un Royaume d’ordre et que pour la croissance et l’avancement du Royaume, il faut que l’Oeuvre soit organiser à la façon de “l’Adonaï” האדוני .

Le Royaume “d’Élohim” אלוהים est organisé sur la terre de la même manière qu’il est organisé dans le Ciel. Cette même organisation se perpétue de génération en génération, et d’Éternité en Éternité. Lorsque l’on a compris l’organisation du Royaume “d’Élohim” אלוהים sur terre, on a aussi compris l’organisation “d’Élohim” אלוהים dans le Ciel. Alors, ce qui est en bas est tout à fait comme ce qui est en haut.

Lecture 24: Profil d’un prophète (2 pages)

Sachant tout d’abord par vous-mêmes qu’aucune prophétie, aucune révélation de l’Écriture ne peut être l’objet d’une volonté humaine car ce n’est pas par une volonté d’homme ou de femme qu’une prophétie ou une révélation a jamais été donnée, mais c’est par le Saint-Esprit de Révélation que des hommes et des femmes ont parlé de la part “d’Élohim” אלוהים. (2 Pierre 1:20-21)

Lecture 25: La Gloire Éternelle (12 pages)

Y-a-t-il une Gloire pour l’être humain? Et comment un homme trouve-t-il sa gloire? Dans l’amour qu=il a pour sa femme et de par les enfants qu’ils ont eu ensemble. Comment un homme trouve-t-il sa gloire dans la vie? Dans la Noblesse de ses enfants. Et la Noblesse de ses enfants se trouve dans l’honneur qu’ils portent à son Nom.

Y-a-t-il une Gloire pour la femme? À quel endroit une femme puise-t-elle sa gloire? Serait-ce dans l’amour qu=elle et son conjoint ont l’un pour l’autre? Comment une femme puise-t-elle sa gloire dans la vie? Elle reçoit pleine jouissance de sa gloire, dans la grandeur d’âme de ses enfants, et la grandeur d’âme de ses enfants se trouve dans l’honneur qu=ils portent au Prénom qu’elle leur a donné.

Lecture 26: La vraie Mission de l’Assemblée de Yéshoua Bèn Élohim (12 pages)

Il est fondamental de connaître l’ultime Mission de l’Assemblée de Yéshoua Bèn Élohim, car c’est aussi le Mission ultime du fondateur de l’Assemblée, c’est la Mission ultime des Dirigeants de l’Assemblée et c’est aussi la Mission ultime de tous les membres de l’Assemblée et de quiconque connait la Vérité et cela au prix même de leur Salut.

Chacune de ces Lectures sont réservées exclusivement aux membre de l’Assemblée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *